Le métier de marchand de biens : définition et enjeux

Le marchand de biens est une personne qui exerce une activité d’achat et de revente de biens immobiliers dans le but de réaliser un bénéfice. Ce professionnel intervient généralement sur des projets immobiliers variés, pouvant concerner des logements, des locaux commerciaux ou encore des terrains à bâtir.

Comment devient-on marchand de biens ?

Pour exercer en tant que marchand de biens, il n’est pas nécessaire de posséder un diplôme spécifique. Cependant, certaines formations peuvent être recommandées pour acquérir les compétences nécessaires dans le domaine de l’immobilier, tels que la gestion, la fiscalité ou encore le droit. Par ailleurs, un bon sens commercial et une capacité à développer son réseau sont également des qualités essentielles pour réussir dans ce métier.

Vérification de la capacité à exercer cette profession

Avant de pouvoir démarrer son activité, le marchand de biens doit effectuer un certain nombre de démarches administratives. Il lui faudra notamment obtenir un numéro SIRET auprès de l’INSEE, ainsi qu’un extrait Kbis attestant de son inscription au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS).

Pour être autorisé à exercer en tant que marchand de biens, cet individu doit également justifier de sa solvabilité financière et ne pas faire l’objet de condamnations pour fraude, abus de confiance ou autres infractions liées au domaine immobilier.

Les principaux aspects du métier de marchand de biens

Le rôle principal d’un marchand de biens est d’acheter des biens immobiliers à un prix inférieur à leur valeur réelle, puis de les revendre après avoir réalisé éventuellement des travaux de rénovation ou de mise en conformité. Il doit ainsi être capable d’évaluer avec précision la valeur des biens qu’il achète, mais également de réaliser rapidement des transactions immobilières pour ne pas se retrouver en manque de liquidités.

Analyse et recherche de biens immobiliers

Pour trouver des biens à acheter, le marchand de biens va généralement s’appuyer sur son réseau professionnel (notaires, agents immobiliers, avocats…) et consulter les petites annonces présentes sur différents supports (Internet, presse spécialisée…).

Il lui faudra alors effectuer une analyse rigoureuse et rapide des caractéristiques et du potentiel de chaque bien envisagé, tout en tenant compte des contraintes réglementaires liées à l’urbanisme ou à la copropriété par exemple.

Un accompagnement personnalisé pour optimiser vos projets immobiliers

En tant que professionnel de l’immobilier, le marchand de biens possède un certain nombre de qualités qui peuvent être très utiles pour les personnes souhaitant investir dans l’achat et la revente de biens immobiliers. Parmi ces compétences, on peut notamment citer une excellente connaissance du marché ainsi que l’établissement de réseaux solides avec divers partenaires tels que les notaires, agents immobiliers et artisans.

Ce professionnel joue également un rôle clé dans la réalisation de travaux qui peuvent être nécessaires pour optimiser le potentiel du bien. En effet, le marchand de biens peut vous aider à obtenir des devis auprès d’artisans compétents ou encore vous guider dans les démarches associées aux projets que vous souhaitez entreprendre.

Les risques et défis du métier de marchand de biens

Le métier de marchand de biens présente certains enjeux qui peuvent s’avérer véritablement passionnants. Cependant, il convient également de considérer les risques potentiels et les défis que ces professionnels doivent affronter au quotidien.

Rapidité d’action et gestion du stress

Dans ce métier, il est indispensable d’être capable de renouveler constamment son portefeuille de biens et de pouvoir compter sur une certaine aisance financière personnelle. En outre, pour réussir en achat revente immobilier, l’une des clés est la rapidité d’action, tant lors de l’achat du bien que lors de sa revente. Le marché immobilier étant par nature fluctuant, avoir un temps de réaction trop long peut faire perdre de précieuses opportunités et accroître le stress associé à la profession.

Évolution du marché

Le métier de marchand de biens implique également une veille constante des évolutions du marché immobilier. La connaissance des tendances du marché local et national permettra au professionnel d’anticiper les effets sur ses stratégies de diversification, de développement ou encore d’investissement.

Gérer les risques financiers et juridiques

Lorsqu’il achète un bien, le marchand de biens prend des risques financiers inévitables. Un investissement peut s’avérer moins rentable que prévu, en raison de problèmes juridiques, de réglementations, d’une évolution défavorable du marché ou encore si les travaux nécessaires coûtent plus cher que prévu et ne peuvent être revendus à un prix suffisamment élevé pour dégager un bénéfice conséquent.

Ainsi, il est capital pour un marchand de biens de prendre toutes les dispositions nécessaires pour limiter ces risques et gérer au mieux l’incertitude propre à ce secteur économique exigeant mais néanmoins porteur de belles opportunités pour ceux qui sauront s’y adapter.

Retour en haut